Shikabane Hime Sera La Prochaine Série Gainax

Publié le par Amrith Zêta

La rumeur s'était répandue via le blog de Moonphase mais la confirmation tardait toujours à arriver. Aujourd'hui, de source sûre, ANN prend la responsabilité d'annoncer la nouvelle au monde, et ce avant le communiqué officiel.
Prévue pour cet automne, la prochaine série Gainax sera donc bien Shikabane Hime - "La Princesse Mort-Vivante" - adaptée du manga éponyme publié dans le Monthly Shonen Gangan, et comptant actuellement sept volumes reliés. Yoshiichi Akahito est l'auteur de ce manga racontant les aventures de Makina Hoshino, jeune fille zombie mais néanmoins sexy qui doit traquer 108 de ses semblables afin d'accéder au paradis. L'anime sera co-produit par Hiroyuki Yamaga - co-fondateur de Gainax et réalisateur de Wings Of Honneamise et Mahoromatic - et Yasuhiro Takeda - Gurren Lagann - tandis que Chikashi Kubota, qui avait été directeur de l'animation sur La Traversée Du Temps et Gurren Lagann, est en charge de l'ensemble du chara-design.

Pour rappel, Hiroyuki Yamaga était présent au FanimeCon de San Jose ce week-end, accompagné par une quarantaine d'autres membres du studio, pour participer à deux conférences riches en anecdotes sur les années fastes de Gainax et en pistes sur le futur immédiat de la compagnie. Outre le projet Shikabane Hime, évoqué à plusieurs reprises sans être nommé, ainsi que les deux films reprenant la trame de la série Gurren Lagann, Hiroyuki Yamaga a également laissé planer le doute quant à un troisième anime en préparation au sein du studio : apparemment, Gainax travaillerait sur l'adaptation en long-métrage animé d'un célèbre shojo manga - selon le blog de Manganimation, il pourrait s'agir de Ghost Rapsody, sur lequel planchait entre autres l'animateur Tadashi Hiramatsu. Enfin, il a été fait brièvement allusion à une seconde série, a priori très légère, mais aucun détail n'a pu filtrer à son sujet.

Au final, de ces conférences, il ressort surtout que Gainax souhaite changer le rythme de sa production pour davantage s'inscrire dans les normes et ne plus être considéré comme le studio à part de l'animation japonaise. Entre trois et cinq ans sont nécessaires en amont pour lancer une nouvelle série, aussi Hiroyuki Yamaga préconise à l'avenir de toujours avoir plusieurs projets en préparation durant la diffusion d'un anime. Une méthode qu'il avait déjà expérimentée au début des années 2000, années quantitatives pour Gainax, marquées par les diffusions très rapprochées de Mahoromatic, Petite Princess Yucie et Magical Shopping Arcade Abenobashi... malheureusement, l'expansion du volume s'était un peu faite au détriment de l'intérêt global des produits.

On souhaite que Shikabane Hime ait plus de chance dans cette reconfiguration productiviste.
Informations et images issues de l'anime devraient prochainement pleuvoir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article